anse logoblas 

 

 

Chapelle Saint Cyprien

La Chapelle St Cyprien

Cette chapelle a été probablement édifiée au ve ou vie siècle, ce qui en fait le premier édifice catholique d’Anse. Déduction renforcée par l’implantation de cet ancien lieu de culte à l’intérieur des remparts antiques, ce qui correspond parfaitement à l’orientation traditionnelle des églises chrétiennes primitives. L’histoire de la chapelle reste cependant assez obscure et les historiens d’Anse n’en parlent guère que d’après des légendes et des traditions orales. Ce vestige médiéval sert ensuite aux mines de Chessy qui y stockent du bois avant d’abriter, pendant de nombreuses années, l’activité d’un garagiste appelé le père Joseph par tous ceux qui le connaissaient, elle sert ensuite d’atelier. En juin 1997, le Conseil municipal décide d’acheter le bâtiment. L’utilisation de la chapelle, église primitive d’Anse, n’est pas encore définie. On évoquait d’y installer une nouvelle bibliothèque. Finalement, c’est un magnifique écrin qui sert de salle d’exposition et aux activités culturelles.

La plus ancienne mention connue de cet édifice date de 1225 mais elle est très certainement l'église primitive en raison de son emplacement à l'intérieur du castrum gallo-romain.
Elle est désaffectée au XVIIIe siècle et utilisée comme magasin pour stocker le bois nécessaires aux chaudières des mines de Chessy. Au XXe siècle elle sert d'entrepôt à un particulier. La chapelle est un édifice de plan rectangulaire (16 m X 6, 10) à chevet plat. Des fresques médiévales sont visibles sur le mur Est. Elle est restaurée en 1997 et un jardin attenant est dessiné. Elle sert aujourd'hui de lieu d'exposition et accueille des activités culturelles.