anse logoblas 

 

 

Histoire d'Anse

  • Paléolithique et néolithique, les premiers témoignages de présence humaine datent du paléolithique et du néolithique. Puis des objets de bronze et de céramique confirment un habitat sur le site du Bourdelan, au nord d'Anse, à proximité du gué sur la Saône.
  • A l'époque gallo-romaine, Anse était une étape importante sur la voie romaine qui conduit de Lugdunum (Lyon) à Matisco (Mâcon).
    Elle est mentionnée dans l'itinéraire d'Antonin (IIIe siècle) sous le nom d' « Asa Paulini ». De nombreux vestiges gallo-romains ont été découverts. Ainsi une vaste villa romaine décorée de mosaïques a été mise à jour à « la Grange du Bief ».
    Une partie de cette mosaïque est exposée aujourd'hui au château des Tours.
  • La Fin IIIe siècle marque le début des grandes invasions. Anse est dotée d'un castrum, enceinte fortifiée dont il reste de nombreux vestiges aujourd'hui.
  • Au Ve siècle, Anse fait partie du royaume burgonde mais celui-ci est rattaché au royaume des Francs dès 534.
    Les vestiges du Haut Moyen Age sont trois fragments d'inscriptions funéraires visibles actuellement dans un mur de l'église Saint-Pierre :
    • celle de la petite Proba, décédée le 13 octobre 498 à l'âge de 5 ans et 8 mois.
    • celle de Vistrigilde, femme burgonde, décédée en 486.
    • celle de Viligisclus, soldat burgonde, mort le 21 juin 524 à la bataille de Vézéronde.

Lire la suite...

Histoire de l'église de Saint Pierre d'Anse

La pose de la nouvelle flèche du clocher de l'église d'Anse en juillet 2005 mérite de faire un « spécial » sur ce bâtiment communal et sur ce grand chantier. Extraits du dossier de presse...

Des origines à 1945
Edifice néo-gothique construit en pierres de taille de Lucenay & couvert de tuiles mécaniques, l'église Saint-Pierre, bâtie sur un plan basilical, comprend une nef & deux collatéraux de cinq travées.
La plus ancienne mention de l'édifice date de 1225 environ selon le testament d'Etienne, chapelain d'Anse)
En 1855-1856, la toiture surplombant la nef menace de s'effondrer. La décision est prise de démolir l'église en 1858 et de reconstruire un nouvel édifice en 1860. Le clocher d'alors est de forme quadrangulaire et coiffé d'une flèche cantonnée de quatre clochetons. La chapelle latérale au sud, dite chapelle d'Ambérieux est utilisée comme sacristie.
L'église est classée aux Monuments Historiques en 1932.

Lire la suite...

Les Maires d'Anse de 1790 à aujourd'hui ...

  • 31 janvier 1790 : Jean François BONNAMOUR
  • 4 juillet 1790 : Pierre BEAU
  • 15 novembre 1790 : Jean NESME
  • 20 novembre 1791 : PURELLE le Jeune
  • 9 décembre 1792 : Joseph BEAU
  • 10 messidor An III : Claude GERMAIN - Jean Marie BURDEL maire provisoire
  • 1 vendémiaire An IX : Pierre SAIN
  • 13 janvier 1806 : Claude GERMAIN
  • 10 janvier 1808 : Jean François CREYTON
  • 6 mai 1813 : Joseph SAIN
  • 6 août 1814 : Sébastien REVIN
  • 30 avril 1826 : Jean SARTON DU JONCHAY
  • 29 janvier 1832 : Jean CLAIRET
  • 5 mai 1839 : Antoine PURELLE
  • 31 octobre 1843 : Baron André GIRAUD DE MONTBELLET
  • 5 novembre 1844 : Jean Marie Félix GILLET
  • 16 septembre 1848 : Antoine PECHET
  • 28 novembre 1858 : Jean Marie CALVET
  • 20 septembre 1865 : Emile DURILLON
  • 13 novembre1870 : Arthur BRENANS
  • 13 mai 1871 : Antoine LAVERRIERE
  • 10 avril 1878 : Claude Antoine REGIPAS
  • 18 mai 1884 : Claude BEAU – réélu les 15 mai 1892 – 17 mai 1897
  • 20 mai 1900 : Eugène BUSSY – réélu les 15 mai 1904 – 17 mai 1908 – 10 septembre 1911 – 10 décembre 1919 – 17 mai 1925 – 19 mai 1929
  • 19 mai 1935 : Jean VACHER – Réélu les 5 novembre 1944 – 6 mai 1945 – 31 octobre 1947 – 7 mai 1953
  • 26 octobre 1958 : Etienne BLONDEL
  • 21 mai 1959 : Marcel REBY – Réélu les 23 mars 1965 – 26 mars 1971
  • 13 mars 1977 : Michel LAMY – Réélu le 5 mars 1983 (décédé le 12 mars 1989)
  • 10 septembre 1989 : Jean Pierre PINAULT – Réélu le 11 juin 1995
  • 13 novembre 1995 : Daniel POMERET – Réélu les 15 septembre 1996 – 18 mars 2001 – 9 mars 2008